Je suis
Fermer
Abonnement à la newsletter
Je reçois les actus de la Webedia eSport Academy

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant.

Mentions légales.
Envoyer cet article

Comment Capcom compte améliorer ses résultats financiers avec l'eSport

Si nous parlons régulièrement des shooters et des MOBA dans nos colonnes, il existe une autre discipline aussi ancienne qu'appréciée par les joueurs professionnels. Il s'agit de la scène Versus Fighting...

L'eSport est un phénomène mondial. Tous les continents s'y intéressent et nous retrouvons ainsi différentes communautés passionnées par différents titres dans chaque pays. Du côté du Japon, un lien très fort unit les joueurs et les jeux de combat, dont l'un des plus célèbres représentants est Street Fighter.

Grâce à cette franchise emblématique, Capcom a une nouvelle fois enregistré de bons résultats annuels comme nous le prouve son récent rapport financier. Les actionnaires peuvent en effet se frotter les mains puisqu'en 2019, le bénéfice par action atteint la somme de 1,05 dollar, une nette remontée depuis la chute à 0,73 dollar enregistrée en 2017. Cela permet ainsi à la firme de dévoiler un revenu net de 12,55 milliards de yens (soit environ 101 millions d'euros) et d'annoncer son souhait de poursuivre dans sa voie actuelle. Car en dehors de ses grosses productions comme Monster Hunter World, Resident Evil 2 ou Devil May Cry 5, c'est aussi l'eSport qui lui permet d'atteindre de tels chiffres. Ces derniers mois, elle s'est ainsi appliquée à mettre en place des ligues compétitives autour de Street Fighter et annonce désormais son désir de "redoubler ses efforts vis-à-vis de l'eSport". Son objectif est aujourd'hui d'exporter son modèle en dehors du Japon et notamment aux Etats-Unis où le Street Fighter V Capcom Pro Tour devrait prochainement poser ses valises. 

Une décision logique pour Capcom qui peut ainsi miser sur des revenus plus réguliers grâce à ce genre d'initiatives. En effet, comme le sport traditionnel, le jeu compétitif permet de fédérer une communauté et de la rassembler chaque mois autour de tournois ou d'événements exceptionnels. Un excellent moyen de booster les performances commerciales de ses différents titres, mais aussi de renforcer son image de marque. Par ailleurs, en termes d'investissements, cela ne représente pas nécessairement des sommes exorbitantes. Par exemple, en s'associant avec la Super League Gaming, la compagnie permet à la scène amateur de prospérer sans pour autant casser sa tirelire. C'est donc de manière logique que nous retrouvons l'eSport au cœur des plans 2019-2020 de la compagnie...

Compétitions
Avec Brawl Stars, Supercell compte conquérir la planète...

Du jeu compétitif sur mobiles ? Effectivement, de nombreux studios ont travaillé dur afin...

Étude
Marché eSport : Un excellent trimestre, des résultats...

Comme toutes les industries, l'eSport passe sous la loupe de nombreux analystes financiers....

Gaming
Etude : l'eSport compte désormais 3,8 millions de fans en...

Si la montée en puissance de l'eSport ne peut plus être ignorée, tant sa...

Retour