Je suis
Fermer
Abonnement à la newsletter
Je reçois les actus de la Webedia eSports Academy

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant.

Mentions légales.
Envoyer cet article

France : Les jeux vidéo proposant des achats intégrés seront désormais clairement identifiés

Les fous de la manette connaissent bien les lootboxes, ces petites caisses payantes renfermant des tenues, armes ou héros supplémentaires pour leurs jeux favoris. Un principe qui rapporte beaucoup, tout en faisant s'élever les voix de nombreux consommateurs...

Pour de nombreux joueurs, le jeu vidéo est un art à part entière, tandis que pour d'autres, il s'agit simplement d'une industrie synonyme de bénéfices. Les deux ne sont évidemment pas incompatibles et nous avons ainsi vu une multitude de titres inclure des achats intégrés ces dernières années. Qu'il s'agisse d'expériences gratuites ou bien de productions payantes à l'acquisition, la plupart des grands éditeurs ont ainsi cédé à cette méthode qui rapporte gros en proposant les fameuses lootboxes, des caisses virtuelles vendues quelques euros et renfermant des contenus supplémentaires pour les jeux.

Evidemment, cela fait grogner une bonne partie des consommateurs qui ont l'impression de devoir dépenser de plus en plus d'argent pour pouvoir s'amuser sur leurs consoles. Les officiels se sont logiquement mêlés à cette affaire, avec par exemple, la Belgique, qui a tout bonnement interdit les fameuses lootboxes, tout comme les Pays-Bas. Loin d'être aussi radicale, la France va tout de même procéder à quelques ajustements dans les prochains mois et notamment l'ajout d'un pictogramme identifiant clairement les titres comprenant des achats intégrés sur les jaquettes. C'est la PEGI (Pan European Game Information), organisme européen officiel chargé de la classification des jeux, qui a annoncé la nouvelle il y a peu.

Une solution à ce problème qui concerne le jeu vidéo et, par conséquent, l'eSport qui compte parmi ses mastodontes des titres possédant des lootboxes. Rocket League, Counter-Strike : Global Offensive, League of Legends, Fortnite... La plupart des grands noms du jeu compétitif proposent ainsi des achats supplémentaires, mais la différence est que, pour certains, une partie des revenus générés par ce système sert à financer les compétitions. Ainsi, le tournoi The International de Dota 2 est chaque année doté d'un cash prize impressionnant grâce au soutien des joueurs qui n'hésitent pas à dépenser quelques euros de temps en temps. Pour son édition 2018, l'événement battait un record en annonçant plus de 25 millions de dollars à gagner...

eSports
FIFA : La France a son équipe nationale d'eFoot

Si dans le sport traditionnel, les équipes nationales sont très présentes, c'est un...

Gaming
Etude : l'eSport compte désormais 3,8 millions de fans en...

Si la montée en puissance de l'eSport ne peut plus être ignorée, tant sa...

eSports
Gaming Campus : Le premier campus étudiant dédié à...

Alors que le marché du jeu vidéo a rapporté l'année dernière plus de...

Retour