Abonnement à la newsletter
Je reçois les actus de la Webedia eSport Academy

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant.

Mentions légales.
Envoyer cet article

Inde : 200% d'augmentation pour les cashprizes en 2019

Pour de nombreux analystes, les cashprizes servent d'indicateurs permettant de mesurer la popularité d'une scène Esport. En complément des audiences, ils donnent en effet une bonne idée de l'implication des investisseurs dans un jeu ou dans un pays.

L'Esport est un phénomène mondial. Partout dans le monde, des initiatives relatives au jeu vidéo compétitif voient le jour, tandis que l'audience globale est en constante croissance. Si nous nous sommes souvent arrêtés sur les marchés les plus en forme, à savoir l'Europe, l'Amérique du Nord et la Chine, il existe également de nombreux autres pays qui connaissent leur propre révolution Esport. C'est notamment le cas de certains états en Amérique du Sud ou encore de l'Inde.

Avec ses 1,3 milliard d'habitants, l'Inde représente un immense marché potentiel pour de nombreux secteurs, dont le jeu compétitif. Ainsi, depuis 2017, des organisateurs issus de l'étranger, tels que Dreamhack, ont commencé à y lancer des tournois. L'ESL et COBX ont depuis suivi le mouvement et permis au pays de voir sa scène Esport se développer à vive allure. Comme le rapportent nos confrères d'EsportsObserver, l'Inde a ainsi vu le total de ses cashprizes augmenter de 200% l'année dernière, passant de 500 000 dollars en 2018 à 1,5 million de dollars en 2019. Une croissance exceptionnelle liée en bonne partie à PUBG Mobile, un titre qui remporte tous les suffrages dans cette partie du globe, à tel point que certaines administrations indiennes ont instauré une interdiction d'y jouer en public. Face à cette réussite, l'éditeur Tencent a annoncé un planning Esport très chargé pour son shooter, afin de profiter de la bonne dynamique en Inde.

Avec la force de frappe de cette grande compagnie chinoise, les joueurs indiens devraient avoir le droit à de formidables événements durant l'année 2020. Car Tencent intègre de plus en plus le jeu compétitif dans sa stratégie commerciale. La firme a récemment annoncé un championnat Esport pour son best-seller Honor of Kings, seulement quelques semaines après avoir dévoilé la fameuse Global Esports Federation destinée à servir de porte-parole pour la discipline. Vous l'aurez donc compris, la maison-mère de Riot Games compte bien continuer sur sa lancée cette année.

Découvrez toutes les offres Webedia Esports Agency !

Cashprize
Dota 2 : Le tournoi The International 2019 dépasse déjà...

S'il ne fallait retenir que deux événements Esport, nous citerions certainement les Worlds...

Retour