Abonnement à la newsletter
Je reçois les actus de la Webedia eSport Academy

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant.

Mentions légales.
Envoyer cet article

Malaisie : Un plan gouvernemental de 5 ans pour développer l'Esport

Pour attirer les acteurs de l'Esport et aider le développement des structures compétitives, de nombreux pays ont lancé des programmes de soutien à la discipline. C'est aujourd'hui le cas de la Malaisie, poussée par Syed Saddiq, son jeune ministre des sports.

Un peu partout dans le monde et notamment chez nous, l'Esport est désormais entouré d'un cadre légal clair et souvent encouragé par des initiatives à des échelles communales, régionales ou nationales. À Paris notamment, des aides financières ont été apportées à plusieurs projets, dont les récents Worlds de League of Legends qui ont offert un coup de projecteur exceptionnel à la capitale. Des événements grandioses qui motivent de plus en plus de pays à soutenir cette industrie, à l'image de la Malaisie cette semaine...

Avec la Chine, la Corée du Sud ou encore le Japon, il est clair que l'Asie est une terre d'Esport. Mais les autres pays de cette région font aussi en sorte de développer la discipline comme la Malaisie qui vient de publier un dossier de 144 pages afin d'aider le développement d'un écosystème Esport. Le premier élément fort de cette initiative est le déblocage de 2,4 millions de dollars qui seront distribués à différents projets et acteurs locaux. Cette somme passera à 4,8 millions en 2020. Le second est un plan en 25 points précis qui aura pour but de guider les actions des officiels du gouvernement. Car, pour l'heure, aucune loi dédiée au jeu compétitif n'existe dans ce pays, la discipline étant comprise dans le cadre législatif du sport traditionnel. La Malaisie compte ainsi s'inspirer du fonctionnement de la Corée du Sud et de son fameux Act of Promotion of Esports instauré en 1997 pour faire avancer cinq points prioritaires :

  1. Standardiser les contrats, les programmes physiques et les plans de carrière des athlètes Esport.
  2. Respecter une intégrité compétitive et améliorer l'égalité des sexes.
  3. Créer des lieux de rassemblement et des académies pour l'Esport.
  4. Encourager le développement des futurs talents de l'Esport et des investissements.
  5. Créer des licences pour les joueurs, les arbitres et les centres d'entraînement.

La Malaisie rejoint donc la longue liste des pays ayant décidé de profiter pleinement du boom économique de l'Esport. Avec près de 454 millions d'adeptes dans le monde, cette discipline dépassera cette année le milliard de dollars de revenus selon Newzoo. Un chiffre qui devrait atteindre 1,79 milliard de dollars d'ici 2022 d'après cette même étude.

Découvrez toutes les offres Webedia Esports Agency !

Business
Le Japon annonce un plan pour booster son marché de l'Esport

Une grande course à l'Esport se joue actuellement entre une poignée de nations. La France,...

Business
DrDisrespect signe un contrat de deux ans avec Twitch

Avec ses quatre millions d'abonnés sur Twitch, le streamer DrDisrespect régale des...

Joueur pro
League of Legends : Faker devient actionnaire de l'équipe...

Tous les fans de la scène compétitive de League of Legends connaissent Faker, joueur...

Retour