Abonnement à la newsletter
Je reçois les actus de la Webedia eSport Academy

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant.

Mentions légales.
Envoyer cet article

Rocket League : Le programme Esports Shop renforcé en 2020

Pour les équipes Esport, le financement est toujours une aventure complexe. En dehors des contrats de sponsoring, comment une structure peut-elle trouver les moyens de se développer ? Certains éditeurs tels que Psyonix tentent de répondre à cette question.

Si l'industrie de l'Esport s'est développée à une vitesse aussi impressionnante, c'est notamment grâce à l'inventivité de ses acteurs. La plupart des éditeurs ont ainsi mis en place des stratégies visant à aider financièrement les équipes engagées dans leurs ligues. Riot Games verse par exemple chaque mois une subvention aux formations des LCS, tandis que d'autres ont décidé d'inclure les figures de la scène compétitive directement dans leur jeu, via des skins dont les recettes sont partagées.

C'est justement ce que s'emploie à faire Psyonix depuis quelques mois. Le studio américain a connu un succès inattendu avec Rocket League et organise désormais les Rocket League Championship Series (RLCS), un championnat suivi par des centaines de milliers de fans. En parallèle, une initiative très intéressante a vu le jour afin d'aider au financement des équipes professionnelles engagées. Il s'agit de l'Esports Shop, une boutique accessible en jeu et proposant à la vente des skins de véhicules aux couleurs des structures G2 Esports, Team Vitality, Cloud9 et bien d'autres. Fier de son succès, Psyonix vient d'annoncer qu'il renforcerait ce programme en 2020 avec l'inclusion des équipes Pittsburgh Knights, eUnited, Team Reciprocity et Veloce Esports. Bien entendu, chaque écurie concernée touche une partie de l'argent engrangé sur chaque vente. Une bonne nouvelle pour les RLCS qui continuent à attirer les organisations Esportives, dont l'AS Monaco qui débutera sa première saison au plus haut niveau cette année.

Avec ce genre d'initiatives, les éditeurs permettent de diversifier les sources de revenus des équipes. Des idées propres à cette industrie puisque les jeux vidéo sont parfaitement malléables et offrent donc des possibilités nouvelles dans le domaine de la compétition. Autre exemple intéressant, le cash prize gargantuesque du tournoi The International de Dota 2 est en grande partie financé par les ventes d'un Battlepass dédié. En 2019, ce procédé innovant a permis de récolter la coquette somme de 34 millions de dollars.

Découvrez toutes les offres Webedia Esports Agency !

Marché
Le PSG eSports recrute Rocky, champion du monde de FIFA

Connu par les passionnés de FIFA, mais également dans le milieu de l'eSport tout entier,...

Marché
Dota 2 : Le PSG eSports se lance sur le MOBA en...

Connu dans le monde entier pour ses performances footballistiques, le PSG s'est lancé dans...

Marché
Game Shakers 2018 : Une cérémonie pour récompenser les...

Nationaux ou planétaires, grands ou petits, les projets autour de l'eSport se multiplient sous...

Retour